TUE LES BACTÉRIES QUI ÉCHAPPENT AU BROSSAGE DE DENTS

Atteindre les bactéries inaccessibles pour la brosse à dents

Listerine® – tue les bactéries qui échappent au brossage

Les germes sont des petits êtres malfaisants. Ils se faufilent partout – sur la langue, les genvices et même sur le palais. S’ils ne sont pas combattus, ils vont petit à petit constituer la plaque dentaire. Parce que vos dents ne représentent que 25% de votre bouche, le brossage à lui seul – même effectué parfaitement – ne peut pas vous débarrasser de toutes les bactéries présentes dans votre bouche.

C'est là que LISTERINE® vient à la rescousse. LISTERINE® peut accéder à toute la bouche et nettoie plus minutieusement les endroits difficiles à atteindre par le brossage seul.

LISTERINE® possède une formule unique à base d’huiles essentielles qui :

  • Tue jusqu'à 97% des germes toujours présents après le brossage
  • Tue les bactéries situées au plus profond du biofilm de la plaque gingivo-dentaire. Le biofilm est constitué d’une très fine couche de micro-organismes qui couvre la surface interne de votre bouche
  • Fournit une haleine fraîche durable

Au-delà du brossage

Dans le cadre d’une étude, la réduction de la plaque dentaire a été examinée sur une période de six mois en cas d’utilisation de fil dentaire en plus du brossage quotidien : il s’avère que le fil dentaire n’a entrainé qu’une réduction de 9% supplémentaire de la plaque. Mais en ajoutant au brossage et au fil dentaire une utilisation biquotidienne de LISTERINE®, la plaque dentaire a montré une réduction supplémentaire massive de 52% comparativement au brossage + fil dentaire seuls.
Il a aussi été prouvé que LISTERINE® tue davantage de bactéries de la plaque que tout autre bain de bouche à usage quotidien.

Un brin de science
Le biofilm de la plaque dentaire est la principale cause des gingivites. La formation de la plaque commence immédiatement après le brossage. LISTERINE® exerce un effet prononcé contre un large éventail de germes : il les tue en  dégradant leurs parois cellulaires et en inhibant leur capacité à se multiplier.

Sources